• Voici ma participation pour les transmutations proposées chaque mois par Olivier

     Pour ceux qui aiment se torturer le Néon....les azimutés du zébulon comme Tricotine...

     Y a pas mieux pour tout déglinguer !

     

    Ce mois-ci nous devions changer Général en Amiral,

    comment ne pas relever le défi en l'honneur de notre "Amiral Brunô"

     

     la coquille de noix est passée en revue et corrigée

     

    "Revues et corrigés sur la coquille de noix"

     

    Branle bas de combat , rassemblement Général

    Rangez les paquetages, tout ce qui gênera

    Tout ce qui craint le froid sinon ça gèlera

    Le dernier sur le pont les patates pèlera

    Il aura de quoi ! J’en garantis des tonnes à peler

    J’ajouterai une tonne de mil à piler

    A celui qui manquera  l’appel  demain matin  huit heures pile.

     

    Ne vous faites pas porter pâle

    Je ne crois pas aux histoires de gale

    Ni aux retards de trains en gare.

     

    Terminé les canards boiteux sur la mare

    J’exige discipline et réflexion garantie  bien « mûre »

     N’essayez pas de faire le mur

     Le dernier qui a tenté l’aventure, mise aux fers trois mois  , l’écoutille on mura.

    Il a eu le temps d’apprécier le décor mural

    En est ressorti à zéro le moral

     Je sais, Je sais c’est  complètement amoral

    Mais tout doit être parfait pour la visite de notre Amiral

     

    @Tricotinotransmutations d'Octobre


    19 commentaires
  •  

    Happy Ohayou to you Maman !!!

     

    Ohayou savez vous comment on les offre ??

     

     

     

    On les emballe

    en deux paquets séparés

     dans du joli papier de soie

    japonisant de préférence

     

    On présente le petit en premier

    comme lorsqu'on était devant le sapin

    gardons le meilleur pour la fin

    ohayou maman2 

    Après les premiers bizzoux doux

    que maman vous fait presque dans le cou

    comme lorsqu'on était petite fille

     

    On offre le plus gros .... et On dit

    Bon anniversaire ma Maman couturière

    voilà de quoi ranger tes jolies épingles

     ohayou maman

     

    Croyez vous qu'il est doux d'offrir

     un Ohayou fait spécialement

     ça change du collier de nouille Maman....

    en couture on se débrouille maintenant

    et ça nous chatouille tout le temps

     

    @Tricotinalacouture  (Merci Odine pour le Tuto)


    32 commentaires
  • Poésie douceur sucrée pour Jill 

    communauté croqueurs de mots

     

     

     

     

     

    On l'appelait la Boutique Rose

    ses saveurs en chapelets

    nous prenaient par la main

     au sortir de l'école.

     

    Dans une farandole

    étourdissante de sucre

    j'ouvrais mon âme d'enfant

     

    Roudoudous en coquilles

    battaient pour moi des cils

    Oursons de guimauve

    prenaient pour moi la pause

    Berlingots en bocaux

    se voulaient plus gros

    Rouleaux de réglisse

    déroulaient leurs rubans

    lâchant la bille ronde

    enserrée dans leur coeur

     

    j'ai toujours en mémoire

    ces caramels mous

    collants à la mâchoire

    bouchant les trous

    de mes quenottes

     

     

    On l'appelait la Boutique Rose

    je me souviens

    à la sortie de l'école

    c'était le rendez vous

    gourmand des bambins

     

    J'ai trouvé l'autre jour à Lyon

    une  boutique qui m'a prise par la main

    elle était rouge....mais c'était bon

    pour mon âme d'enfant

     

    @Tricôtinàlaboutiquerose

     

    bonbons-lyon.jpg

     

     


    49 commentaires
  • Pour

    "la récré de JB"

    Prénom du mercredi

    "Léocadie"

    leocadie.gif

    Léocadie sourit

    sous son bonnet raidi de givre

    Emportée dans ses rêves

    de petite fille jolie

     

    Léocadie meurtrie

    malgré l'hiver

    dans un tourbillon de lumières

    en valses lentes s'étourdit

     

    autour d'elle on s'affaire

    partout autour d'elle on rit

    Léocadie n'est pas peu fière

    jouant de l' orgue de Barbarie

     

    Quand vient la nuit

    les rues désertes,

    la ramènent à ses soucis

    Léocadie.... n'a pas de logis

     

     

     

     

     


    29 commentaires
  •  

    Il faut se rendre à l'évidence,

    ne pas vouloir être plus fort que l'on est...

    avouons sans détour nos plus grandes faiblesses ,

    nous ne sommes vraiment pas faits pour ce genre de combat !

       

    D'abord il faut un plan de bataille, jauger les forces de l'ennemi...

    Il sont 25, qu'à cela ne tienne ,

    nous userons d'artillerie lourde :chauderons de poix bouillante

    écumerons les réserves de poudre.

    100_3782-copie-1.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partie comme une seule femme à l'assaut du menu,

    enrôlé de force plus que de gré le caddieman pousseur.

    Devant ce déploiement de tactiques audacieuses,

    les lignes adverses reculaient devant nous, passant à 20 puis 14.

    ils ne vont pas faire ça !!... couards ....

    Ils ont préféré protéger leurs arrières

    éviter aux plus jeunes des risques pandémiques.

     

    Première salve : avalanche de cochonaille

    Deuxième assaut : filet de porc à la bière cuisiné aux petits oignons et poireaux

    Troisième passe d'arme : Tagliatelles à la crème moutardée et basilic frais

     

    100_3784.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    ......la débacle s'annonce : fromages sur pain maison

     

    Quelques bottes secrètes imparables

    et c'est l'estocade : Tarte TricotiTatinée

     100_3783.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La bataille est gagnée.... à grand renfort de Néon 

    Ils sont repartis en déroute , non sans avoir quémandé

    les recettes "boulangère et patissière".

     

    Avouons sans détour,

    mettons nous à table une bonne fois pour toute  :

    les gamelles et les faitouts

    ne sont pas faits pour nous,

     

    il n'y a bien que la farine...

    où nous aimons rouler 

    et les sucreries fines à croquer

    pour fondre sur l'ennemi !

     

    @Tricotinofourneaux 

     


    24 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires