•  

    GEDC1636

     

    Il arrive parfois qu'on soit saisi par l'enchantement d'un sujet d'écriture, au delà des mots choisis, matières à rêver, suivre le chemin ainsi déroulé, tel un promeneur qui se laisse guider, nez en l'air par la douceur de l'été, attentif au chant des oiseaux et heureux  d'admirer le courant soyeux d'une eau vive au bord d'un canal ombragé....

     

    Le rêve que j'avais soigneusement mis en scène pour la "petite fabrique fabrique d'écriture" titillait néon , ces mots cousus un à un pour "ce jour pas comme les autres " (clic 1)  (Clic suite)  (Clic fin) nous avaient profondément émus.

    Et puis ces quelques indices dans la pièce à côté  (clic) trouvés au fil de nos rares et tardives lectures , apparaissaient soudain comme une évidence ..

    L'envie d'effleurer la matière, de coudre ces mots hors du rêve, les mener en villégiature, les sortir fringants de cette page d'écriture,  il ne pouvait en être autrement !!!

    Au cours de son enquête discrète, néon a découvert que: pas une mais deux demoiselles (j'aime bien ce mot, pourquoi veut on le bannir de notre état civil ?) amies depuis l'enfance se préparent fébrilement à vivre le plus beau jour de leur vie... En cet été 2012 !

    Deux mariages ?

    deux surprises à préparer en secret

    Pensez donc.... pas d'atermoiement !!

     

     

    De cette belle aventure littéraire,

    deux pochons frères de lait naquirent fin juin,

    semblables et uniques à la fois,  POCHONS MARIEES

     

    POCHONS MARIEES 1

    ( Pochon 1: satin motif roses et tulle drapé en bouillonné)

     

    pochons mariées 2

    ( Pochon 2 : satin motif roses en corsage cintré , bordure façon éventail Andalou)


    Ils seront de la noce le jour dit, scanderont à tue tête

    nos hourras et  vivas aux futur(e)s marié(e)s

    dans un tournicotillon de rubans et satin de chez "Tricotinobulles".

     

     Restait la lourde responsabilité du choix....

    lequel attribuer à chacune ? 

    Les mamans sauront mieux faire que moi ... N'est-ce pas ?

     

     

     

    @Tricotinôcotillonflonflon


    19 commentaires
  • surchauffe

     

     

    Un an déjà que j'ai souscrit au forfait mobilité limitée * de chez "j'enrage",

    mon  opérateur m'avait vu venir d'un pied gauche et mal assuré et était fort content de mon assiduité.

    J'ai bien tenté  d'émettre quelques coups de canif dans le contrat non contente de m'évader un peu en coups de fil colorés hors forfait, il m'avait prévenu que ça pouvait me coûter un bras, aussi j'ai optempéré sur le champ comptant à petits pas les unités de temps largement allouées.

    Et puis la date anniversaire s''est présentée, j'avais bien envie de profiter de tous les avantages qui m'étaient proposés sans supplément de prix si je me réabonnait.

    Et bien vous me croirez ou pas, je n'ai pas eu le temps de m'engager, "j'enrage" vient de m'offrir après quelques essais sans engagement, une immobilté intégrale du bras droit** ...illimitée.

    C'est à "prendre ou à prendre" pas le choix.

    J'espère qu'une infiltration du réseau va me permettre de faire courir ma souris violette (devenue verte) sur une toile de ciel bleu, en attendant néon bouillonne, les doigts trépignent sans pouvoir se dégourdir, et mon bras gauche discute avec le pied droit en attendant d'aller chez free en toute liberté.

     

    @Tricôtinôblocages... enrage


     

     

    *Algodystrophie canfirmée (tentative de débouchage des tuyaux à la rentrée)

    ** tendinite avérée, 30 séances de kiné depuis février, on retourne à la case départ.. Y'en a marre

     

    blague à part  ... je pense à vous beaucoup ,

    mais Tricotin ne tiendra pas mon blog,

    il faut déjà qu'il m'aide à m'habiller, qu'il tartine mon pain, qu'il me masse, et qu'il... me supporte !!

    c'est pas de la tarte

     



    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires