• A mes lèvres..... suspendu

      Jeudi en poésie

     sous l'oeil de Noune

     

    communauté CROQUEURS DE MOTS

     

     

     

    Printemps parfumant

    les prés verdoyants

     paille et foins ruminés

    gorgeaient d'albâtre

    les blondes mamelles

     

    Parcourant les étables

    à petits pas, enfant

    aux pis je suis allée

     

    je me souviens  de ton odeur

    je me souviens de ta blancheur

    je me souviens de ton écume

    je me souviens de ta chaleur

    je me souviens de ces chemins

    je me souviens de ces cailloux

    je me souviens, trébucher

    je me souviens, te renverser

     

    Images d'Epinal

    Etables disparues

    pot à lait au grenier remisé

     

    Aujourd'hui pour toujours

    je sais ton parfum de quiétude

    toi seul sait de ton baume apaiser

    mon corps et mon esprit

    Ô lait à mes lèvres ....suspendu

     

     @ Tricôtine 24.06.2010

     

    14--Nature-morte-au-lait.jpg

    (nature morte hyperréaliste album Joël reproduction interdite)

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Juin 2010 à 01:35
    Snow

    Allo Pascale, que d'odeurs me remontent au nez de l'esprit! Je suis née sur une ferme, les matins à l'étable surtout, j'adorais!.. mais le lait chaud était pour les petits chats en premiers..  Génial tes mots! Meric  Bisoussss

    2
    Jeudi 24 Juin 2010 à 06:14
    lyly

    Bonjour Pascalinette

    Très drôle de te lire car à nous deux, on va faire un clafouti !

    Toi t'amènes le lait suspendu à tes lèvres

    et moi les cerises car mon poème termine ainsi " vos lèvres aux cerises".

    ça c'est de la coordination !

    Belle journée, bisous, Lyly

    3
    Jeudi 24 Juin 2010 à 06:50
    jill bill

    Bonjour cap'taine, charmante poésie qui me remémore l'enfance,le temps où j'allais chercher le lait blanc au pis juste vidé à la ferme de ma rue... chaud et fumant...le temps du cerf-volant maison aussi... J'en ai écrit des poèmes sur mon site, tellement ses souvenirs-là me prennent par le coeur ! De nos jours tout s'achète au magasin, dommage !!! Merci pour ce jeudi blanc Pascale ! Bisous

    4
    Jeudi 24 Juin 2010 à 06:56
    Clarélis

    Belle poésie toute en nostalgie, qui éveille bien des souvenirs... l'odeur de l'étable, les soirs d'automne...toute une bouffée d'enfance ...

    Merci!!

    Très gros bisous, ma Pascaline Tricotine!

    Clarélis

    5
    Jeudi 24 Juin 2010 à 09:44
    rouergat

    Bonjour Pascale

    Vieux relent de jeunesse quand on allait chercher le lait à la ferme

    Amicalement

    6
    Jeudi 24 Juin 2010 à 09:52
    india

    Tu offres là des images et des odeurs que j'aime, naturelles et tendres, comme la douceur des yeux d'une vache.

    Je te remercie pour ta réponse concernant le jeux de l'été de ff et Mali, ton explication est claire, je vais la suivre les yeux fermés, enfin, non, ouverts, il vaut mieux.. mais dès que j'aurai un peu plus de temps, ma fin de semaine est chargée. Un gros bisou et une très bonne journée Pascalinette

    7
    Jeudi 24 Juin 2010 à 10:15
    cricket1513

    ohh et bien

    quelle envo...lait :)

    très joli !

    bises

    christelle

    8
    Jeudi 24 Juin 2010 à 11:16
    Nounedeb

    Salut à toi, Pascale. Grâce à toi me reviens le goût du lait encore tiède, juste tiré, avec son parfum fort. Et la nature morte est remarquable. Gross bizzs

    9
    Jeudi 24 Juin 2010 à 14:09
    kiki

    belle nostalgie!!!!!mais ici, j'ai encore la chance d'avoir le lait à la ferme!!!!l'avantage des toutes petits villages avec leurs fermes !!!!! bises, Christiane

    10
    Jeudi 24 Juin 2010 à 16:12

    Très sympa la nature morte y compris. Bonne fin de journée.

    11
    Jeudi 24 Juin 2010 à 16:17
    Tit'Anik

    Quel retour en arrière tu me fais faire

    Petite fille, en pension chez mes grands-parents maternels adorés, j'attendais l'heure de la traite. Je me glissais dans l'étable, mon bol à la main, et ma grand-mère le remplissait de ce blanc liquide mousseux à souhait. Quel régal ...

    Comme tu le dis si bien, ces années là sont révolues ...

    Amitiés

    Tit'Anik

    12
    Jeudi 24 Juin 2010 à 16:26
    Eglantine-Lilas

    tu tiens absolument a nous faire retomber en enfance ? remarque j'aimeri bien perdre quelques années est ce que les jeunes d'aujoud hui savent seulement d'ou vient le lait ? ...A part le supermarché ils ne doivent même pas pouvoir imaginer ...hum cette odeur de lait chaud sortant des pis..

    bisous

    13
    Jeudi 24 Juin 2010 à 18:44
    Olivier de Vaux

    Ton joli texte me fait penser au billet de Marie, tout récent, et sentant bon le lait.

    14
    Jeudi 24 Juin 2010 à 19:17
    Pascale la tricotine

    merci pour le lien je le mets dans mon sakatricot pour lire après la revue des jeudis poésie

    Bonne soirée !

    15
    Jeudi 24 Juin 2010 à 19:36
    hauteclaire

    Ton lait me fait rêver..

    Je suis enfant de la ville,  et de plus je ne bois pas de lait, mais tes mots me le font sentir et gouter

    Gros bisous

    16
    Jeudi 24 Juin 2010 à 19:50
    Pascale la tricotine

    hihi, alors je vais chercher mon pot à lait au grenier ???  oh oui j'adore l'odeur du lait chaud et des étables!!!  il n'y en a plus guère par ici, vous savez vivre vous !!! toutes les campagnes ne se ressemblent pas je vois !!!  Bon courage Pascale tu dois avoir du boulot !! gros bizzzoux Amie Perlée de lait !

    17
    Jeudi 24 Juin 2010 à 19:52
    Pascale la tricotine

    hihi!!! y en a encore dans ton coin ??? tu sais que nous avons un "chocolat" en prévision quand mes bottes me mèneront dans tes montagnes !!!   gros bizzzoux Clarélis (l'est guéri le computer ???)

    18
    Jeudi 24 Juin 2010 à 19:53
    Pascale la Tricotine

    clafoutons de concert ma chère Lyly !!! attention aux noyaux de cerises parfois on les avale de travers !!  bizzzous rouges cerise !!!

    19
    Jeudi 24 Juin 2010 à 20:06
    Pascale la tricotine

    coucou Jill, je voulais aller voir ton site, mais comment on t'y trouve ??? bizzzoux aux moustaches laiteuses de chez moi comme chaque soir ..... chocolat !! hihi

    20
    Jeudi 24 Juin 2010 à 20:12
    Pascale la tricotine

    Hihi, je suis enfant de la ville aussi tu sais, mais la campagne était là dans mon enfance pendant les week ends et les vacances, j'ai toujours aimé les vaches et les étables depuis mon plus jeune âge, et le lait....... cette passion ne m'a pas quittée, je crois que j'ai toujours 3 ans et néon ne m'aide pas à grandir !!!

    Gros Bizzzoux Hauteclaire

    (j'ai cliqué tu es inscrite, pour le reste je pense que Lundi le courrier va pouvoir partir je te fais signe avant!!)

    21
    Jeudi 24 Juin 2010 à 20:15
    Pascale la tricotine

    c'est vrai Snow maintenant que tu le dis, je revois des châtons tous avides autour d'une grande assiette de lait !! et l'odeur de pain trempé pffff  je raffole de ces mots qui renvoient aux images !!!  bonne St Jean !!! Grosse Fiesta !!!!  bizzzoux

    22
    Jeudi 24 Juin 2010 à 21:16
    Clarélis

    Le computer va bien, le papillon est un peu plus chancelant... Oui, je n'oublie pas les chocolats!!! Dis-moi quand tu viens dans nos montagnes, on invite Odine, et on se fait une petite fiesta!!!

    Bien sûr qu'il y a des vaches dans le Vercors, elles sont même très belles, et s'appellent les "Villardes" ( de Villard de Lans...)

    Gros bisous!

    Clarélis

    23
    Jeudi 24 Juin 2010 à 21:42
    ADAMANTE

    Quel beau rendu de ces traites que j'ai connues, étant enfant, quand le lait tiède nous faisait des moustaches de mousse blanche. Bises Pascale.

    24
    Jeudi 24 Juin 2010 à 22:51
    Pascale la tricotine

    Qui n'aime pas le lait ne peut comprendre ce que c'est ! je vois qu'il y a nombreux connaisseurs chez les croqueurs, Merci Anik pour ton anecdote , j'adore voir les petits boire au bol, ils en ont plein les moustaches comme on dit avec un sourire !!!

    ce n'est pas révolu partout, mais ici il n'y a plus de laiteries ! bonne soirée

    25
    Jeudi 24 Juin 2010 à 22:53
    Pascale la tricotine

    Merci Malika, prochaine fois étoffe un peu??? les échanges n'en seront que plus interessants ! bonne soirée

    26
    Jeudi 24 Juin 2010 à 22:55
    Pascale la tricotine

    quel mal y vois tu toi ?? revenir en enfance ça ne te plairait pas ??  hihi, tu as raison, nous allons être les témoins du vrai lait de vache , comme des vrais poissons qui ne sont pas nés avec la chapelure dessus !!! hihi  Bizzoux Eglantine bonne soirée euh nuit !! tu dors peut-être déjà

    27
    Jeudi 24 Juin 2010 à 22:57
    Pascale la tricotine

    si je viens Clarélis tu en seras informée c'est sûr, quand je promets je tiens !! foi de Tricotine , pour l'instant je ne sais pas quand ... mais je vais venir dans vos contrées je me le suis promis !! repose toi, et si tu vois des vaches de chez toi  prends une petite photo ?? ici il n'y en a plus ! bizzzoux et au Dodo melle Papillon non mais !!!

    28
    Jeudi 24 Juin 2010 à 23:01
    Pascale la tricotine

    Oh je me doutais bien que tu réagirais à ce poème, il n'a pas été fait pour cela mais gueule d'amour  mérite l'honneur  d'un poème , moi qui suis une accro du lait, bien qu'il n'ait plus ce goût là !! j'avais gardé mon honneur sauf, en ne parlant pas de moustaches et pourtant c'est encore meilleur quand on est barbouillé de lait !!  

    bizzzoux Adamante

    29
    Jeudi 24 Juin 2010 à 23:02
    Pascale la tricotine

    Quelle chance tu as !!! Kiki  c'est un tout petit village chez nous aussi, mais ce sont les vignes qui prédominent ou le vaches à viande.... (entrecôte oblige) pfff  Bonne nuit Bizzoux !

    30
    Jeudi 24 Juin 2010 à 23:04
    Pascale la tricotine

    ok je vais taper ça dans le site je t'en dirai des nouvelles Jill !!

    31
    Jeudi 24 Juin 2010 à 23:31
    Pascale la tricotine

    Coucou de nuit Noune, je rentre de tournée poésie, il y avait de bien jolies choses .. il y a des vaches chez toi du moins à lait ? ici c'est mort quelques vaches à entrecôte , mais c'est tout ....je suis condamnée aux briques !!  pour la peinture je n'ai aucun mérite c'est mon frérot le penseur aux pinceaux , élevé comme moi au lait de ferme les objets du petit déjeuner l'ont également inspiré (je crois qu'on a eu une enfance heureuse, ça doit donner le goût pour le reste de la vie, avec une petite nostalgie pour cette période tout de m^me!) Merci Noune  je te fais des bizzzoux à travers notre bras de fleuve !!

    32
    Jeudi 24 Juin 2010 à 23:33
    Pascale la tricotine

    hihi ! Chistelle !! jeu de mot apprécié !!  j'espère que Clémentine n'est pas couchée bizzz bonne nuit!

    33
    Jeudi 24 Juin 2010 à 23:36
    Pascale la tricotine

    me revoilà dans ma prairie, pour te faire un dernier coucou du soir , tu fais comme tu peux Indya comme tu le sens aussi!   le lait ça vaut un poème, même si je ne suis pas une spécialiste de la poésie, je respire son parfum ,en suis accro, il transpire par ma peau... bonne nuit  Indya à tout bientôt chez l'une ou l'autre !!:-)))))))

    34
    Jeudi 24 Juin 2010 à 23:38
    Pascale la tricotine

    un Relent Henri ??? mais c'est le lait caillé et ranci qui fait le relent , pas le souvenir ....

    Bonne nuit.... je vais presque être raisonnable sur l'horaire  ce soir un miracle !!!

    35
    Vendredi 25 Juin 2010 à 01:13
    Quichottine

    Ne t'en fais pas, Pascale, pour l'arbre à mots.

    C'est un jeu lancé par ff et Malivoyage auquel elles m'ont demandé de participer en faisant appel à ceux qui savent jouer avec les mots.

    Mais je pense que maintenant il y a assez de mots si nous voulons obtenir des dessins pour chaque mot proposé. Tu peux souffler un peu.

    Merci pour le rappel aussi pour les défis.
    J'essaierai de ne plus employer ce terme dans mes titres.

     

    Bisous.

    36
    Nat
    Vendredi 25 Juin 2010 à 07:37
    Nat

    nostalgie des années merveilleuses ou nature et simplicité  prenaient encore le dessus

    bisous ma douce

    37
    Vendredi 25 Juin 2010 à 09:10
    Picardine

    Bonjour Pascaline. Souvenirs d'enfance racontés fraichement , poétiquement. J'aime beaucoup.

    Je viens te rendre une visite furtive, en ce moment j'avoue déserté la blogosphére, trop de choses à réaliser ici ailleurs, et la moisson avance aussi à grands pas , donc cela ne s'arrangera pas ... Enfin qu'importe, les portes restent tj ouvertes, chez moi comme chez ceux que je visite parfois.

    Je travaille un peu sur le dernier défi, le sujet me plait, et un journaliste en général ne s'étend pas trop ... ( lol).

    Suite à ta newletter , je pense que l'organisation est bien menée au contraire.

    Certes il faut prendre ses marques au début ; mais l'idée d'envoyer un message nous rappelant le défi, sa date et le blog est visité est une bonne idée; le fait que ça tourne aussi ; ça permet aux autres de participer et surtout de ne pas tarir l'idée d'une même personne qui a force doit se prendre la tête pour trouver un sujet.

    Il y a des règles, quelque part c'est normal vu l'ampleur de la communauté à gérer. j'en viens à te rejoindre en disant que chacun est libre de participer et que ceux qui ne se plient pas au réglement zap.

     

    je pense que les particpants font au mieux pour cadrer dans le défi mais parfois on est à côté de la plaque, me je souviens qu'avec Bruno parfois cela arrivait, mais ça permet dans les erreurs de progresser et découvrir.

     

    Personnellement c'est un manque de temps qui me vaut ma non particpation depuis quelques temps, je dois dire que cela me manque donc je ferais en sorte de ne pas louper celui ci.

    bisous et bonne continuation à l'équipe.

    AM

    38
    Vendredi 25 Juin 2010 à 12:17
    fanfan

    Toi aussi tu regrettes ce bon lait qui avait un goût de revenez-y , ce beurre comme on n'en trouve plus .. Je me souviens des tartines de crème :un vrai délice!

    Dommage que nos enfants ne puissent connaître cela .

    Bises Bon week end

    39
    Vendredi 25 Juin 2010 à 23:05
    fransua

    il n'y avais pas de vache dans la ville de mon enfance mais j'ai apprécié tes mots que j'ai bu comme du petit lait

    40
    Samedi 26 Juin 2010 à 12:01
    Plume

    Whaaaaaaaaaaa!!!!

    41
    jill bill
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 23:57
    jill bill

    Pascale tu tapes http://wwww.poemes-poesie.com, tu clic sur poèmes et poésie de poète, première ligne, là tu ouvriras la page de garde du site commun... A ce jour j'y ai posté abécédaire de l'amour, après tu verras bien par toi-même comment accéder à tous mes autres écrits... Le pot au lait s'y trouve quelque part... Merci Pascale, bonne lecture... bisous

    42
    pascale la perlée
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 23:57
    pascale la perlée

    tu es bien nostalgique, viens chez moi, l'odeur te sera bonne matin et soir!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :