• de Fil en fille

     Jeudi en poésie

    proposé par Fanfan

    communauté CROQUEURS DE MOTS

     

    voeux

    Enfant ne rien vouloir entendre

    sans en avoir l'air, te regarder faire

    grandir suivre ton exemple

    telle mère telle fille de fil en aiguille

     

    Un jour comprendre

    ne rien vouloir manquer, te regarder

    plus je vieillis.... plus tu rétrécis

    maintenir le fil serré

    Petite Maman  chérie

     

    @ ta Pascalinette

     

     

    Et puis débobiner ce texte de Janvier 2010 

    te le passer en boucle...

     

    Lettre A Maman,  
    .........et ton placard
    comment ne pas aimer les froufrous ,
    les tissus, les perles et les bijoux
    inculqué dès mon plus jeune âge
    l'amour des  "arts couture" 
    l'exemple d' une maman
    qui cousait tous nos vêtements, 
    la belle noire,  la  belle "Singer", 
    fait partie de mon univers
    antiquité qui continue de fonctionner,
    trône en  reine dans ton placard !
    Placard "traquenard"
    regorgeant......
    de tissus à pois, à carreaux, à fleurs
    parfois super ringards! 
    de pique épingles confectionnés
    à l'école, usés d'avoir été piqués 
    de boites en fer décorées,
    qu'on renverse avec fébrilité
    pour y trouver un bouton nacré 
    qui n'a plus ses copains
    bouton nacré dont on se souvient
    sur un chemisier brodé....
    des rubans, des croquets,
    des magazines modes & travaux
    à faire pâlir les collectionneurs
    des petits bouts de rien
    hihi !c'était ma robe pour le mariage de machin!
    des chutes de rien
    qui reviennent à ma mémoire...
    des chutes de tout !!!
     Je l'aime tant !
    ton placard .....
    Tricotin'heureuse d'y remonter
    le ruban du temps ....
    "toute ta vie de couture" 
    .... Maman!

                                       
      maisons-couture-00003.gif
    www.maxi-gif.com

     

    @Tricôtinamaman


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Mai 2011 à 07:39
    Monelle

    Merci pour ces deux textes à ta Maman, différents mais très émouvants !

    Bonne journée - bisous

    2
    Jeudi 26 Mai 2011 à 07:47
    jill-bill.over-blog.

    De fil en fille, j'aime ton titre qui laisse deviner votre amour commun...  Eh oui elle rétrécis lorsque nous même nous prenons de l'âge....  Le temps passe si vite que nous voilà grand-mère pour certaines....  Joli clin d'oeil, clin du coeur à ta maman   Bisous de jill  

    3
    Jeudi 26 Mai 2011 à 08:30
    Catheau

    Heureuse Tricôtine, héritière d'un tel savoir enseigné avec amour. Amicalement.

    4
    Jeudi 26 Mai 2011 à 08:32
    Roger

    Un titre original, merci de nous avoir partagé ton placard à souvenirs d'une manière si délicate.

    Amitiés

    Roger

    5
    Jeudi 26 Mai 2011 à 08:53
    fanfan

    très beau ! Cela me touche car la mienne était couturière  ..mais hélas ..je n'ai pas suivi ses traces! Bisous

    6
    Jeudi 26 Mai 2011 à 10:25
    m'annette

    De beaux souvenirs, de belles émotions!

    bravo à toi, bises

    7
    Jeudi 26 Mai 2011 à 11:52
    Eglantine-Lilas

    Pascale tendresse ! je t'adore ...

    bisous

    8
    Jeudi 26 Mai 2011 à 11:58
    m'annette

    Tricôtine, SOS, Zaza voudrait intégrer la communauté et elle attend désespérément ta validation!!

    bises

    9
    Jeudi 26 Mai 2011 à 13:17
    askelia

    La douceur d'une mère...

    10
    Jeudi 26 Mai 2011 à 14:31
    m'annette

    voilà, m'dame:

    http://www.zizitop.net/

    bises

    11
    Jeudi 26 Mai 2011 à 15:40
    Brunô

    Deux beaux hommages et témoignages d'amour.Des sentiments que beaucoup tardent à  exprimer et qui laissent des regrets.

    Gros bisous à mamantricôtine 

    12
    Jeudi 26 Mai 2011 à 19:18
    ADAMANTE

    Très joli texte, mais j'avoue ne pas avoir compris le lien de Jill avec les photos des brosses plantées dans le sol. SOS vais-je rester sans réponse ? Amitiés

    13
    Jeudi 26 Mai 2011 à 19:55
    Pascale la tricotine

    coucou Adamante !!  !! Les brosses à dents n'étaient pas plantées sur ce billet ci !! mais sur  insolite-en-duo   effectivement il y a de quoi n'y rien comprendre maman à encore toutes ses dents !! bizzzoux !!

    14
    Jeudi 26 Mai 2011 à 20:12
    Anne Le Sonneur

    Merci pour tes mots ! Gros bisous à toi. Anne

    15
    Jeudi 26 Mai 2011 à 23:23
    pimprenelle - entreb

    Tu viens chez moi, tu trouves à peu près les mêmes choses ! Mais je ne suis pas ta maman. J'aurais pu décrire la mienne de cette manière aussi. Sa soeur, ma marraine  itou !

    16
    Jeudi 26 Mai 2011 à 23:48
    Pascale la tricotine

    ...  Ah c'est pour ça que le fil se tisse si facilement !!! , j'adore les placards à "merveilles"  bizzoux Pimprenelle

    17
    Elo
    Jeudi 26 Mai 2011 à 23:50
    Elo

    Un joli jeudi en poésie pour Maman chez toi aussi ! Bises

    18
    Vendredi 27 Mai 2011 à 00:55
    Mireille

    Très émue par ton premier poème... J'aime aussi ta "lettre à maman", ce placard, il me semble le connaître, il y avait le même chez ma grand-mère et chez la tante de maman qui était couturière. J'ai hérité des boutons, des rubans, des dentelles... je ne prends plus le temps de coudre et broder, je recommencerai plus tard, mais je conserve précieusement ces trésors. Merci pour ces tendres partages! Bisous. Mireille

    19
    Vendredi 27 Mai 2011 à 01:03
    Hauteclaire

    Bonsoir Pascale,

    un placard bourré de tendresse qui déborde de tout les objets placés là ...

    Un placard où il fait bon entrer

    Gros bisous Pascale

    20
    Vendredi 27 Mai 2011 à 06:24
    Lyly

    Bonjour Pascalinette

    Qu'elle doit être heureuse de lire ces deux poèmes pleins de tendresse

    et de voir que le goût de la couture qu'elle t'a inculqué fait partie intégrante de ta

    vie

    Bizoux z'émus devant ce très charmant partage

    Bonne journée, Lyly

    21
    Vendredi 27 Mai 2011 à 07:39
    Nounedeb

    Jolis fils noués serrés. Très beaux textes, Tricôtine. Grosses bises.

    22
    Vendredi 27 Mai 2011 à 08:04
    Parisianne Musardise

    Merveilleux partage de ce fil de vie ! Bravo Tricôtine magicienne au fil des mots !
    Grosses bises
    Anne

    23
    Vendredi 27 Mai 2011 à 09:49
    pimprenelle - entreb

    Oui, mais si tu voyais la "petite soeur" coudre un bouton !

    24
    Vendredi 27 Mai 2011 à 10:09
    Jeanne Fadosi

    Qu'ils sont beaux et émouvants tes deux textes. Ils me parlent aussi à moi, de ma maman et à d'autres aussi, bien d'autres, de la leur ... Epoques en disparition. Les filles s'attendriront-elles devant de vieux écrans et claviers au placard ?
    Bises du vendredi 

    25
    Samedi 28 Mai 2011 à 14:53
    kiki

    Très bel hommage à ta Maman, bises,Christiane

    26
    Samedi 28 Mai 2011 à 21:28
    Capucine

    Bonjour Tricôtine,

    Musique & paroles tout est "aux petits boutons" ! J'adore.

    Cette poésie me rappelle ma maman toujours une aiguille de fil ou à tricoter dans la main. J'ai conservé des boutons, des noeuds, des vieilles bobines.... Mais j'ai préféré tisser les mots. 

    Un plaisir de rentrer dans ton univers.

    Bisous

    Capucine

     

    27
    Lundi 30 Mai 2011 à 23:25
    Pascale la tricotine

    je doute Jeanne que les écrans et claviers aient ce charme ... à moins d'ajouter des boutons nacrés sur les touches merci pour te mots ici  gros bizzzoux

    28
    Lundi 30 Mai 2011 à 23:27
    Pascale la tricotine

    hihi... on n'a pas tous les doigts agiles elle sait peut-être manier la casserole , j'ai pas suivi sur ce cordon là ...

    29
    Lundi 30 Mai 2011 à 23:44
    Pascale la tricotine

    on peut plus défaire les noeuds... merci Noune je t'embrasse fort de mon côté

    30
    Lundi 30 Mai 2011 à 23:47
    Pascale la tricotine

    Bonjour Lyly, Papa va lui faire la manoeuvre pour qu'elle puisse les lire . mais les bizzoux ont été faits en direct hier !! gros bizzzoux d'ici après une courte pause week end

    31
    Lundi 30 Mai 2011 à 23:57
    Pascale la tricotine

    Ce sont effectivement des trésors ces petits bouts d'avant qu'ils soient en images ou en tissus, j'ai mis du temps à aimer la couture, jeune je voulais coudre seulement à la machine , plus ça va plus je couds à la main , cela me vide le néon à chaque point, et puis c'est plus facile, moins d'installation , je crois que j'arriverais à coudre debout s'il fallait tellement c'est bon !!  je te souhaite de bientôt trouver le temps de goûter à nouveau ces plaisirs ! Gros Bizzoux Mireille merci pour ce partage de ton côté

    32
    Lundi 30 Mai 2011 à 23:58
    Pascale la tricotine

    Allez viens faire un tour dans les mille et une bricoles à bonheur !! je t'emmène  Hauteclaire !! gros bizzzoux !!

    33
    Mardi 31 Mai 2011 à 00:01
    Pascale la tricotine

    le fil qui nous lie avant la naissance n'est jamais vraiment coupé en faire un ruban coloré interminable ...

    34
    Mardi 31 Mai 2011 à 22:55
    pimprenelle - entreb

    Elle commene à s'y mettre un peu. C'était son mari qui faisait la cisine lorsqu'il était  la maison ou qu'ils recevaient.

    35
    Mercredi 1er Juin 2011 à 00:07
    Pascale la tricotine

    Merci Capucine, j'ai découvert le tissage des mots , les deux sont compatibles !! merci de ton passage dans la bulle rose !!

    36
    Mercredi 1er Juin 2011 à 00:26
    Pascale la tricotine

    Maman sait faire les deux parfaitement , de mon côté le faitout... c'est foutu, c'est plutôt dînette....  disette

    37
    Mercredi 1er Juin 2011 à 08:56
    pimprenelle - entreb

    Il fut un temps où j'étais comme ta maman. Maintenant, la cuisine ... pfuittt, la couture, pratiquement plus, le tricot encore un petit peu !

    38
    Jeudi 2 Juin 2011 à 17:31
    Quichottine

    Maintenir le fil serré, le plus possible, et profiter de chaque instant.

     

    Un message très émouvant.

    Merci, Tricôtine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :