• Défi n°13 Les mots de Tête de Bruno

       13ème défi de Bruno

    POUR LES CROQUEURS DE MOTS

    "L'ascenseur"

    Ecrivez une poésie ou un récit
    sur le thème de "l'ascenseur"
    sans utiliser ni employer les mots :
    ascenseur, monter, escalier,
    immeuble, cage, étage

    Bon courage !


    Un thème qui me replonge bien loin dans mes souvenirs d'enfance..
    chez TRICOTINE ici à la campagne, on sort on rentre comme dans un moulin, à la seule force de nos petites pattes, pas la moindre dénivellation, pas même un semblant de trottoir....

    Repartons en arrière, vers l'ère Parisienne, vers ma préhistoire !

    ma Kâpitale..
    j'habitais dans un hôpital, non que je sois malade, mais passons les détails...

    Je devais avoir quoi?....une huitaine d'années?
    quand ils l'ont installé,
    les messieurs aux costumes marqués OTIS,
    on était aux aguêts, avec ma petite copine Floflo
    qui mettait toujours ses chaussures à l'envers "comme le roi Dagobert!"
    on n'en croyait pas nos yeux...
    on en avait pourtant déjà vu, bien sûr, mais ceux d'un autre temps, qui faisaient des bruits effrayants,aux grilles ouvragées, mini habitacles, poulies apparentes;
    bien que plus élégants, n'étaient que monte charges.

    Celui là c'était un géant ! capable de transporter les chariots , les malades en fauteuils roulants et les visiteurs nombreux dans ce genre d'endroit.

    Machine rutilante tout de métal vêtue,

    des voyants lumineux de différentes formes et couleurs!
    mieux qu'un arbre de Noël ! Machine futuriste s'il en est !

    On les a épiés les pauvres ouvriers, on leur a cassé les pieds pour savoir quand il serait mis en service...

    interdit aux enfants non accompagnés qu'ils disaient!

    "Nous on n'est jamais accompagnées, on habite ici !
    en plus on est obligées de passer par là pour descendre jouer sur le terrain plus bas"

    En fait de terrain de jeu nous avions trouvé mieux !

    Une fois le bon bouton poussé! il ouvrait grand la bouche!
    le sésame vers les parties de rigolade... On s'engouffrait dans la caverne d'Ali baba, avec des cris de joie, pressions tous les boutons, "jouions de l'accordéon" bien consciensieusement,
    bon élève, il s'arrêtait à chaque niveau (seulement trois en fait), 
    nous sautions à cloche pied sur chacun des paliers, le jeu consistait à rentrer juste après sa sonnerie, avant la fermeture des portes, si on râtait ce n'était pas trop grave,la machine infernale avec son oeil de cyclope, nous repérait et retenait ses bras pour ne pas nous écraser...

    Magique la chose !

    Il arriva un temps où nous nous sommes lassées, il fallait inventer un autre jeu, un jeu qui mettrait nos compétences sportives un peu plus en avant:
    Nous appelions la cabine au troisième palier, attendions qu'elle arrive,qu'elle s'ouvre, la programmions pour le rez de chaussée,et dévalions, parfois au risque de tomber, les 80 marches, pour arriver avant la sonnerie.

    Puis nous avons grandi, trouvé d'autres passions, l'avons abandonné à son rôle utilitaire, l'avons même snobé, il n'était plus guère notre meilleur copain,témoin et compagnon de nos jeux interdits.

    J'en ai connu plus tard, bien plus sophistiqués, avec même des clés réservées aux locataires pour parvenir à des espaces ou piscines privés.

    Maintenant je n'aime plus ces mangeurs de foule, ces compacteurs d'humains, ces étouffe chrétiens, qui vous propulsent à des années lumières à la vitesse de l'éclair, vous en sortez vidés avec le mal de mer, sans avoir respiré même une bouffée d'air!
    J'aime les marches qui tournent en colimaçon, qui craquent sous le pas, sentent l'encaustique, habillées de tapis aux motifs exotiques, usés par les pas de la copropriété..

    ça sent "mon vieux Paris",
    oh oui là je respire !
    ça sent les visites chez tante Marguerite
     une vraie Parisienne "d'un autre temps " qui,  à 80 ans trouvait que ses voisines bien plus jeunes qu'elle devaient rester chez elles:
    "A leur âge, elles ne devraient plus habiter au cinquième, elles font bouchon, elles ne descendent plus assez vite " disait-elle !

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Novembre 2009 à 23:46
    Alena
    Un bien joli récit ! J'ai toujours été impressionner aussi étant petit par les ascenseurs. Etant fan des escaliers je les évitais également dès que je pouvais !
    Bisous et bonne soirée/nuit
    2
    Mardi 24 Novembre 2009 à 00:33
    Pascale la tricotine
    il m'a chavirée ce sujet !  je ne pensais vraiment pas que l'ascenseur m'arrêterait à cet étage ! c'est le blues de mon "pays" qui me prend en ce moment ouf je vais me coltiner quelques escaliers en colimaçon pour les fêtes de Noël ça va aller mieux !!

    j'ai vu le petit Nicolas au cinéma, j'ai adoré !c'est exactement mon enfance, et l'école primaire c'était exactement comme celle du film, les lieux, la visite médicale, les instits sauf que c'était une école de fille !  hihi !


    bizoux doux ma petite Perlouse !
    3
    Mardi 24 Novembre 2009 à 00:36
    Pascale la tricotine
    n'empêche c'était dangereux nos jeux on ne se rendait pas compte ! j'aurai pas aimé que mes fistons aient des ascenseurs à proximité, j'aurai interdit !!  hihi   bizzoux et bonne nuit !

     
    4
    Mardi 24 Novembre 2009 à 06:54
    Chipie
    Que de souvenirs qui ressurgissent, d'un coup !
    Et racontés entre légèreté et nostalgie...
    Bah moi, j'aime pas ces bêtes là ! hihihi
    Bisous et bonne journée malgré ce temps déplorable
    5
    Mardi 24 Novembre 2009 à 08:50
    Eglantine
    voilà t'y pas que toi aussi tu plonges dans les souvenirs et d'une bien belle façon , a quand un livre :-))

    bises et tres bonne journée
    6
    Mardi 24 Novembre 2009 à 09:30
    Bruno
    Un bel ascenseur à remonter les étages de tes souvenirs, un côté nostalgique et touchant avec la pointe d'humour habituelle, une magnifique inspiration pour cette prose poétique...;maintenant tu prends les escaliers : ça tricote des gambettes la tricotineuse;
    Gros bisous Pascale
    Brunô
    7
    Mardi 24 Novembre 2009 à 11:14
    M dame leontine
    Encore une belle histoire ... C'est du vécu pour toi dis moi ? Encore un bon moment en tous cas !
    Merci et belle journée !
    8
    Mardi 24 Novembre 2009 à 13:58
    kiki
    Merci pour ce talentueux récit..............ça sent le vécu !!!!!bisous, Christiane
    9
    Mardi 24 Novembre 2009 à 17:10
    nicole
    quelle belle histoire, merci bises
    10
    Mardi 24 Novembre 2009 à 19:07
    Pascale la tricotine
    oh non , je préfère lire le tien, ça m'a chamboulé ce sujet !! j'ai revu ma ptite copine, et l'insoucience de l'enfance .... on a perdu ça il y a bien longtemps, heureux bambins qui ne pensent à rien !  hihihi !!  bizzz  chère Eglantine !
    11
    Mardi 24 Novembre 2009 à 19:09
    Pascale la tricotine
    je ne les aime plus du tout !!  ça ne  m'amuse pas quand  il n'y a que ça, j'ai le vertige, le pire c'est celui qui est tout transparent, là je meure !!  hihi   bizzoux
    12
    Mardi 24 Novembre 2009 à 19:13
    lyly
    Bonsoir Pascale

    Bien belle histoire, un plaisir de parcourir tes souvenirs si bien exposés
    Bises et belle soirée, Lyly
    13
    Mardi 24 Novembre 2009 à 19:13
    Pascale la tricotine
    je préfère tricoter des gambettes, les ascenseurs de maintenant te décollent le Néon, et moi j'en sors malade !! le grand air et l'exercice ça me fait bien moins peur !! je dois être claustro, en plus du vertige, chez nous ça va on n'en rencontre pas très souvent de ces essoreuses à Néon !  hihi !
    14
    Mardi 24 Novembre 2009 à 19:17
    Pascale la tricotine
    je n'ai menti qu'une fois sur mon blog !! c'était pour le tag de Chipie !! c'est du pur 100 % vrai !!  mais quelle folie quand on est gosse !  on ne se rend pas compte que c'est dangereux !! il n'a pas mangé mes bras sinon j'aurai pas pu faire de Tricot !  ouf !!

    bizzoux à tous tes balais !!  les araignées n'ont plus qu'à se planquer !! finies les jolies toiles   hihihi  !
    15
    Mardi 24 Novembre 2009 à 19:19
    Pascale la tricotine
    un retour vers le passé, vers mon enfance et les rigolades idiotes et dangereuses !! du vécu pur jus !  merci Kiki pour ton passage sur nos ascenseurs !
    16
    Mardi 24 Novembre 2009 à 19:24
    Martine27
    Un souvenir délicieux
    17
    Mardi 24 Novembre 2009 à 19:24
    Pascale la tricotine
    on la joue enfantin ici !!    merci de ton passage Nicole bizz
    18
    Mardi 24 Novembre 2009 à 19:36
    Pascale la tricotine
    toi tu m'as fait découvrir un vrai ascenseur d'immeuble, le mien c'était un wagon pour voyageurs !! mais on s'amusait bien quand même !  pas sûre que tous appréciaient deux gamines hilares en plein hôpital !!  il y a prescription... au bout de combien de temps ?

    hihi !
    19
    Mardi 24 Novembre 2009 à 19:38
    Pascale la tricotine
    pourtant ça n'engendre pas toujours le délice ces genres d'engins !!
    sauf pour tous ceux qui badinent en leur sein !!

    merci de ta visite, à mon tour dans  les ascenseurs des croqueurs !!
    20
    Mardi 24 Novembre 2009 à 21:51
    fransua
    En voilà une jolie interprétation de cette machine mais pour rencontrer les escaliers aux tapis usés il faut habiter dans les beaux quartiers moi je me souviens d'un vilain qui était dans le noir chaque vendredi soir et qui était l'angoisse de tous et j'aurais du le mettre pour le défi mais j'y ai pas pensé avoir vu le tien
    21
    Mercredi 25 Novembre 2009 à 22:01
    Pascale la tricotine
    tu as raison pour les beaux quartiers, ou du moins les  beaux immeubles ! tu sais les escaliers à l'hôpital il n'avaient pas de tapis ni de marches en colimaçon ! c'est pour ça que maintenant je les aime tant  et les jolis plafonds avec des moulures ! y en avait chez le médecin ou chez mon dentiste Parisiens !

    merci pour ta gentille visite à bientôt !
    22
    Mercredi 25 Novembre 2009 à 22:59
    L'ascension de souvenirs, un joli coup de plume pour ce défi.
    bisous
    23
    Jeudi 26 Novembre 2009 à 10:33
    hihi..je m'aperçois que vous êtes nombreux à avoir traité ce sujet déjà... bravo à toi c'est excellent et en plus on sent q'il y a un peu de nostalgie de ton enfance derrière tout ça... c'est très agréable à lire..bonne journée et bisous...
    24
    Jeudi 26 Novembre 2009 à 19:42
    Pascale la tricotine
    hihi!  un coup de plumeau on pourrait dire !! souvenirs qui commencent à être un peu poussiéreux !!   bizz
    25
    Jeudi 26 Novembre 2009 à 19:46
    Pascale la tricotine
    c'était pas évident, mais  les écrits sont tous différents, entre les acrostiches, les poèmes, les "presque roman" et avec moi les mémoires !! Bruno a sucité tous les écrits posibles, avec cette machine pourtant pas très propice à l'inspiration !   oui mon enfance à Paris, et même Paris tout court.. c'est mon coup de blues de l'hiver, j'y vais dans un mois prendre ma bouffée d'air de métro ! après ça va tenir jusqu'aux beaux jours !  bizz, merci Bigornette
    26
    Nat
    Dimanche 29 Novembre 2009 à 08:52
    Nat
    formidable ce avec quoi on pouvait jouer dans le temps.
    que de beaux souvenirs, avec un rien c'était génial, maintenant les gosses restent plantés devant la télé ou l'ordi, ils n'ont lus d'imagination
    en te lisant, qqs souvenirs de cette cage metallique qui menait jusqu'a chez ma grand mère (avec lequel nous ne pouvions pas jouer, grrr) mais passait dans la colonne des WC le "monte charge" qu'on pouvait oberserver glisser dès que quelq'un appuyait sur le bouton. Je me revois vers 3-4 ans courir vers les WC pour regarder cet étrange "poids" monter et descendre... ça m'intriguait lol
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    27
    Dimanche 29 Novembre 2009 à 12:17
    Pascale la tricotine
    c'est comme le vide ordure dans les imeubles, il n'y en avait pas dans mon batiment, mais j'adorais jeter les boites de conseves dans l'immeuble de mes cousines, ça dégringolait tous les étages, et j'attendais le plouf final !!, ici on n'entend que les éboueurs au petit matin, le verre tous les quinze jours , si tu bois trop, tu ne sais plus que faire de tes bouteilles  hihi!!
    28
    pascale la perlée
    Lundi 3 Septembre 2012 à 00:05
    pascale la perlée
    Une histoire bien digne de not'Pascale!
    Ca m'a fait penser au style du petit Nicolas, COOL, j'adore
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :