• Défi N°66 Sans lacets à en mourir...

      Défi N°66

    proposé par Vert de Grisaille  

    communauté CROQUEURS DE MOTS


    "Enlacez vos lacets sans vous lasser!"

    De quoi s'agit-il? Partez d'un objet aussi anodin qu'un lacet, serpentez sur ses boucles et ses (in)sinuations, et laissez-le créer le noeud complexe d'un moment. Car, après tout, ce sont les objets les plus anodins qui nous sont les plus utiles, et qui nous ramènent parfois des souvenirs d'une époque, d'un instant, d'un autre objet chéri, d'un détournement d'utilisation, d'une pensée incongrue...

     

    Amusez-vous, que ce soit en champs lexicaux, consonnances, doubles sens, non-sens, sens cachés ou même assonnances. Proposez vos proses ou posez vos poésies, l'essentiel étant que de lascifs lacets apparaissent et fassent le lien entre mon thème et votre création.

     

     

    croquenaud.jpg

     

    Deux bottines en pleine fleur de leur cuir sans lacets lascives, filaient l'amour parfait dans un dressing de haut standing.

    Un jour, éculées d'avoir tant cheminé ensemble sur le pavé impavide des grandes villes décidèrent de mettre fin à leur cohabitation , l'une ( la plus cabotine) reprochait à l'autre de regarder en catimini dans le blanc des oeillets un basket avachi, logé à  l'étagère au dessus . Des traces de cirage avaient laissé des marques sur le basket désoeuvré,

    "n'était ce pas là une preuve d' infidélité ?" s'écria la bottine droite sur sa tige, à son miroir qui lui renvoya aussitôt l'image de sa coupable partenaire... Ma gauche veut se faire faire des percings tout ça pour s'enlacer en un éclair avec le basket qui semble manquer de copine d'étagère, est-ce ma faute si nous devons être toujours astiquées, alors que lui se laisse vivre au grand air, il n'a même pas la décence de laisser ses lacets bouclés, il est là  l'ignoble tentateur laissant traîner ses longues faveurs jusqu'à  notre fenêtre...  Je vais monter sur mes hauts talons et lui boucler sa languette à cet agitateur, non mais... s'il croit que je vais me lacet faire ! Sur ces entrelacs elle monta ...traversa le "cor y dort" où une foule étrangère la croisa , un monde de lacets qu'elle n'imaginait pas : espadrilles, ballerines,  trouva une colonie de baskets tous autant avachis et délacés que son ennemi juré, ne sût lequel  avait titillé sa gauche compagne, s'enfonça loin jusqu'à ne plus distinguer les chaussures des lacets emmêlés. Sa Gauchère se désolant de rester dépareillée au bas du placard, monta à son tour , s'affranchit d'une première orthopédique qui la faisait souffrir, manqua se prendre un oeil de perdrix dans une foire d'empeigne avec un escarpin et trouva sa moitié dans une boite 

    " le killy manjaro" , langoureusement enlacée aux crochets d'un vieil après ski crevassé.

    Le vieux croquenaud s'étant retrouvé au clou, n'avait plus vraiment l'heur de sortir...La petite bottine bien adroite et fort séduisante, avait sû lui faire voir du pays, engagée comme demoiselle de compagnie , il ne se lassait pas de ses  histoires de pavés, lui le vieux défraîchi à qui on ne laçait plus les crochets pour dévaler les sommets, se cramponait à l'idée qu'un jour il sortirait de l'ombre pour entrer en collection vintage "fan des sixties".

     

    @Tricôtinôlaçages

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Octobre 2011 à 08:29
    Clarélis

    Oh la la ! Quel festival !!! J'en reste sans voix !!!

    Gros bisous, Pascaline, et bonne journée!

    Clarélis

    2
    Lundi 17 Octobre 2011 à 08:54
    jeanne

    Je ne voudrait pas dire..

    mais c'est un peu l'anarchie dans votre placard à chaussures Tricottine !

    Bravo pour la diversité de tous ces mots et l'histoire d'amour de ces godillots.

    BiZZZZez de M'moizelle Jeanne

     

    3
    Lundi 17 Octobre 2011 à 09:33
    Monelle

    Une vraie brocante à souliers dans ce placard... mais comme toujours tu as su tricoter leurs lacets avec de jolis jeux de mots !

    Bon début de semaine - gros bisou

    4
    Lundi 17 Octobre 2011 à 10:13
    pimprenelle - entreb

    Oh la rigolade ! On ne s'imagine pas tout ce que peut vivre nos pauvres vieilles chaussures !

    5
    Lundi 17 Octobre 2011 à 11:01
    Lenaïg

    Un régal, Pascale ! ça c'est de la boucle, de la sinuosité, de la circonvolution ! Je bée d'admiration devant ton inspiration ! Merci beaucoup pour cette belle page de lacets délassante ! Et gros bizzzouxxxxx, Tricotinôlaçages !

     

    6
    Lundi 17 Octobre 2011 à 12:03
    On ne croirait pas mais il s'en passe des choses dans les placards à chaussures et même au-delà! hi!hi! Superbe histoire d'amour et de jalousie! Elle ira loin la bottine cabotine! Bises
    7
    Lundi 17 Octobre 2011 à 13:26
    ZAZA

    Très bien mené ce défi 66, bravo m Tricôtine.  Bises et bon lundi

    8
    Lundi 17 Octobre 2011 à 14:23
    Nicolenini soyez imp

    mais quel délice de lacer avec toi des bisettes

    9
    Lundi 17 Octobre 2011 à 14:27
    Hauteclaire

    Quelle histoire d'amour !

    Ces deux infidèles ont su trouver de nouveaux partenaires pour la plus grande joie du placard ... Je vais regarder mes cartons d'un autre oeil, c'est beaucoup trop fermé tout cela!

    Gros bisous Pascale

    10
    Lundi 17 Octobre 2011 à 17:22
    Jeanne Fadosi

    Tu joues avec les mots de lacets aussi habilement que du tricôtin ... Pauvres bottines allanguies ...

    bises et belle fin de lundi

    11
    LCS
    Lundi 17 Octobre 2011 à 18:56
    LCS

    OUh! Mais il s'en passe des choses dans les placards. Ca explique peut-être le bazar... en tout cas chez moi.

    12
    Lundi 17 Octobre 2011 à 19:29
    Eglantine-Lilas

    il va fallour que je surveille mon meuble a chaussures peut etre qu'i s'y passe de droles de choses ! bien menées ton histoire ...

    bises

    13
    Lundi 17 Octobre 2011 à 19:36
    Vert-de-Grisaille

    Quelle histoire! Sublime, tout simplement! :-D

    Merci d'avoir su nouer une pareille lascivité dans l'histoire de lacets!

    14
    Lundi 17 Octobre 2011 à 20:26
    harmonie37

    Une deuxième vie qui serpente comme un lacet attend nos vieilles chaussures.

     

    Chouette alors !!!!

     

    Dis tu crois que nous aussi ????

     

    Gros bisous Pascale

    15
    Lundi 17 Octobre 2011 à 23:03
    Quichottine

    Je ris ! Quelle belle histoire, Tricôtinette !

    Merci !

     

    Bisous et belle journée à venir. J'espère que tout va bien pour toi.

    16
    Mardi 18 Octobre 2011 à 07:32
    Jean-Pierre

    Belle histoire, beaux jeux de mots , j'aime !

    17
    Mardi 18 Octobre 2011 à 09:50
    Nounedeb
    ...J'en conclus que tu as retrouvé la joie d'avoir à lacer tes bottines tous les matins...Grosse bise.
    18
    Mardi 18 Octobre 2011 à 20:18
    fransua
    et bien quelle histoire mais la premi_re bottine a t elle retrouvée elle aussi son amour de jeunessse ? Ah il y a des papius heureusx qui ne font pas fuir les jeunettes à ce que je peux lire bises et bravo pour ce texte
    19
    Jeudi 20 Octobre 2011 à 11:03
    Rose

    Coucou Tricôtine!

    Je voulais venir hier, mais je n'ai pas eu le temps. Alors, je passe en coup de vent pour prendre des nouvelles. Si j'ai bien compris, c'est pas formidable. Ton pied n'est pas au meilleur de sa forme... Je te souhaite un bon et prompt rétablissement!!!

    Grosses bises toutes roses, je repasserai pour la lecture plus tard :-)

    Rose

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    20
    Vendredi 21 Octobre 2011 à 01:23
    ADAMANTE

    J'adore ! Quelle imagination fertile, bravo Pascale.

    21
    Vendredi 21 Octobre 2011 à 11:02

    De bout en bout de lacets je me suis régalée sans un instant me lasser!  

    C'est joliment amené, chaque détail bien pensé et de l'humour approprié!

    J'ai apprécié les traces coupables de cirage sur le basket avachi et toutes ces "mésalliances" qui se terminent de façon fort heureuse!

    Tricôtinôlait, je formule des voeux très sincères pour que ton pied ne te soucie plus...Bisous, bisous!

    22
    Samedi 22 Octobre 2011 à 17:49
    pimprenelle - entreb

    La jalousie ! Voilà où elle mène. Drôlement bien menée ton histoire. Je peux dire que j'ai largement  souri.

    23
    Lundi 24 Octobre 2011 à 16:00
    enriqueta

    Il paraît que le lien vers mon jeu est incomplet et ne fonctionne pas, mais je ne trouve pas où tu l'as mis.

    Le voilà :

    http://c-estenecrivantqu-ondevient.hautetfort.com/archive/2011/10/24/defi-n-67.html#comments

    24
    Lundi 24 Octobre 2011 à 23:38
    Pénéloop

    Ex fan des sixties

    Petite baby doll

    Comme tu dansais bien le rock and roll...

     

    Birkin / Gainsbourg

    Loop 

    25
    Jeudi 27 Octobre 2011 à 16:17
    Rose

    Non mehhhhh, elle a bien raison de ne pas s'lacer faire!

    Joli laçage de mots chaussés Tricôtine!!!

    Comment va ton peton à toi?

    Gros bisousss

    Rose

    26
    Vendredi 28 Octobre 2011 à 13:07

    Je viens de me rapeller comment fonctionne OB et par conséquent j'ai trouvé sur la page de la communauté la liste des articles récents publiés dans la communauté, j'ai donc trouvé tous les participants au jeudi en poésie. Cela fait longtemps que je ne suis qu'en pointillé sur OB et j'avais oublié comment ça fonctionne.

    27
    Vendredi 28 Octobre 2011 à 13:32
    yc01

    Quel plaisir de parcourir ton texte... À se laisser enlacer par ce sans lacet... J'adore... Bravo Tricôtine... Bonne journée à toi... Bizzz

    28
    Vendredi 28 Octobre 2011 à 18:39
    Néon & Tricôtine

    Désolée Enriqueta je viens de voir ton message, j'étais trop fatiguée pour ouvrir les mails ces jours-ci je vois que tu t'es débrouillée comme une cap'tain , je passerai dans le week end je pense ...voir ce que les croqueurs ont concocté sur tes sujets !!! A lundi sinon, je participerai de toute façon au moins à ton  défi Amicalement

    29
    Vendredi 28 Octobre 2011 à 18:41
    Néon & Tricôtine

    c'est toujours sans lacets pour moi avec un nuage de lait !! des nouvelles fraiches et roses grosse fatigue tout de même avec les pikouzes !!! gros bizzzoux Rose bon week end si je ne viens pas avant

    30
    Vendredi 28 Octobre 2011 à 18:45
    Néon & Tricôtine

    c'était bien ça !!! il rockait par monts et rollait par vaux ce croquenaud merci Loop pour ton clin d'oeillet sur ma godasse de thé

    31
    Vendredi 28 Octobre 2011 à 18:48
    Néon & Tricôtine

    sourires à mon tour !!!  pour une fois que je peux faire des lacets sans me chausser !!!

    32
    Vendredi 28 Octobre 2011 à 18:51
    Néon & Tricôtine

    Merci Marie .... toujours un peu de souci mais ces lacets virtuels ne me blessent pas les zorteils eux !!! gros bizzzzoux !! je file j'ai pikouze dans 5 minutes

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :