• Poésie avec un grand A...... Comme Victor !

                                            Jeudi Poésie chez Bruno
                                            et ses "croqueurs de mots"

    Aimons toujours !
    Aimons encore !...

    Aimons toujours ! Aimons encore !
    Quand l'amour s'en va, l'espoir fuit.
    L'amour, c'est le cri de l'aurore,
    L'amour c'est l'hymne de la nuit.

    Ce que le flot dit aux rivages,
    Ce que le vent dit aux vieux monts,
    Ce que l'astre dit aux nuages,
    C'est le mot ineffable : Aimons !

    L'amour fait songer, vivre et croire.
    Il a pour réchauffer le coeur,
    Un rayon de plus que la gloire,
    Et ce rayon c'est le bonheur !

    Aime ! qu'on les loue ou les blâme,
    Toujours les grand coeurs aimeront :
    Joins cette jeunesse de l'âme
    A la jeunesse de ton front !

    Aime, afin de charmer tes heures !
    Afin qu'on voie en tes beaux yeux
    Des voluptés intérieures
    Le sourire mystérieux !

    Aimons-nous toujours davantage !
    Unissons-nous mieux chaque jour.
    Les arbres croissent en feuillage ;
    Que notre âme croisse en amour !

    Soyons le miroir et l'image !
    Soyons la fleur et le parfum !
    Les amants, qui, seuls sous l'ombrage,
    Se sentent deux et ne sont qu'un !

    Les poètes cherchent les belles.
    La femme, ange aux chastes faveurs,
    Aime à rafraîchir sous ses ailes
    Ces grand fronts brûlants et réveurs.

    Venez à nous, beautés touchantes !
    Viens à moi, toi, mon bien, ma loi !
    Ange ! viens à moi quand tu chantes,
    Et, quand tu pleures, viens à moi !

    Nous seuls comprenons vos extases.
    Car notre esprit n'est point moqueur ;
    Car les poètes sont les vases
    Où les femmes versent leur coeurs.

    Moi qui ne cherche dans ce monde
    Que la seule réalité,
    Moi qui laisse fuir comme l'onde
    Tout ce qui n'est que vanité,

    Je préfère aux biens dont s'enivre
    L'orgueil du soldat ou du roi,
    L'ombre que tu fais sur mon livre
    Quand ton front se penche sur moi.

    Toute ambition allumée
    Dans notre esprit, brasier subtil,
    Tombe en cendre ou vole en fumée,
    Et l'on se dit : " Qu'en reste-t-il ? "

    Tout plaisir, fleur à peine éclose
    Dans notre avril sombre et terni,
    S'effeuille et meurt, lis, myrte ou rose,
    Et l'on se dit : " C'est donc fini ! "

    L'amour seul reste. O noble femme
    Si tu veux dans ce vil séjour,
    Garder ta foi, garder ton âme,
    Garder ton Dieu, garde l'amour !

    Conserve en ton coeur, sans rien craindre,
    Dusses-tu pleurer et souffrir,
    La flamme qui ne peut s'éteindre
    Et la fleur qui ne peut mourir !

    0225.gif

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Février 2010 à 09:44
    kiki
    Tu as su trouver "le poème" !!!!!!!bizzzzz,Christiane
    2
    Jeudi 4 Février 2010 à 10:39
    Jeanne Fadosi
    je suis très perplexe devant le A et même devant le concept d'amour. Que de chagrins et de tourments et de bassesses par amour en miroir de cette création imaginaire. Combien de jeunes malheureux de ne pas trouver ce mythe !
    J'aime toute la poésie de Victor Hugo, mais sur le plan de sidées, là, je ne le suis pas.
    Ne m'en veux pas, juste une grande lassitude de ne pouvoir panser des plaies ouvertes en toute inutilité.
    Entre cette illusion et le cynisme qui prévaut aussi ailleurs, il y a peut-être une autre voie plus modeste et tout aussi sensible.
    3
    Jeudi 4 Février 2010 à 15:34
    Hélène, le-calame-et
    L'amour, il est vrai, est la chose la moins partagée au monde...
    Il y a des personnes qui ne le rencontrent jamais, d'autres qui en souffrent énormément...
    Mais que serait notre vie sans amour? Celui qui fait briller les yeux, qui rend beau et qui inspire...
    J'aime ton choix, Pascale!
    Bisous,
    Hélène
    4
    Jeudi 4 Février 2010 à 15:46
    harmonie37
    Ah l'amour !
    Elle fait couler bien des encres et bien des larmes, mais là c'est le plus grand.
    Bisous
    5
    Jeudi 4 Février 2010 à 17:25
    Bruno
    Pascale, avec deux "A" dans ton prénom on y croise inévitablement l'Amour. De ce poème, si l'on devait ne retenir que deux vers je choisirais  :

     "Car les poètes sont les vases
    Où les femmes versent leur coeurs."

    Merci et beaucoup d'amour pour toi, on en a jamais assez !

    Gros bisous
    6
    Jeudi 4 Février 2010 à 20:41
    amtealty bougnen
     ah l'amour
     un poème que je connaissais pas
     merci pour cette découverte
     bisous de bretagne
    7
    Vendredi 5 Février 2010 à 00:17
    Alice
    Un beau poeme sur l'amour ..
    8
    Vendredi 5 Février 2010 à 08:19
    nounedeb
    Salut, Tricotineuse de l'autre rive! Merci pour ce beau Victor Hugo. Le meilleur, avec les poèmes, c'est de les dire tout haut: comme une beauté cachée qui viendrait à la bouche.
    9
    Vendredi 5 Février 2010 à 10:12
    lyly
    Bonjour Pascalinette

    Que d'amour ! Mais après tout ce sentiment est bien agréable !

    J'étais passée hier mais n'ai pu le lire jusqu'à la fin, il est tout-de-même un peu

    long à mon goût !

    Bonne journée, bizouxx, Lyly

    10
    Nat
    Dimanche 7 Février 2010 à 22:35
    Nat
    très beau choix, même si l'amour fait mal, il faut en profiter quand il est là !
    11
    Lundi 8 Février 2010 à 22:32
    Pascale la tricotine
    comme je te le disais plus tôt pour moi l'amour englobe  aussi l'amitié,
    je ne perds jamais rien à aimer les autres, ou à faire plaisir, j'y trouve mon compte
      c'est un sentiment noble même s'il n'est pas toujours partagé, après l'Amour passion peut effectivement laisser des blessures profondes ... malheureusement !! 
    12
    Lundi 8 Février 2010 à 23:29
    Pascale la tricotine
    depuis que j'ai lu ton com Jeanne, j'avais hâte d'avoir un peu de temps pour te répondre !
    l'Amour (en ce qui me concerne) c'est un tout, pas forcément l'amour marital ou galant, l'amitié en fait partie, l'Amour maternel ,paternel, filial aussi , ce poème je le ressens au plus profond de moi , je ne le prends pas juste à la ligne, je vais plus loin vers ce message qu'aimer c'est être vivant, que faire plaisir ça donne de l'émoi, je suis peut-être un peu trop "sentimentale" mais je ne sais pas faire autrement! mon coeur battait la chamade et ce n'est pas un vain mot quand je suis partie vendredi, vers des retrouvailles d'amitié avec ma camarade de classe que je n'avais pas recroisée depuis 30 ans, je suis très sensible probablement pourtant j'ai pris des coups dans le nez comme d'autres, mais je préfère ce grand A qui m'apporte beaucoup même s'il n'y a pas de retour, plutôt que l'indiférence.
     mais rien que le fait d'échanger les points de vues c'est du partage et une sorte d'amour avec un petit A ?

    Merci Jeanne pour ton intervention , j'aime ça !
    13
    Lundi 8 Février 2010 à 23:30
    Pascale la tricotine
    une bonne grosse tartine d'amour même en plusieurs épisodes!!!  ça fait pas si mal que ça  au régime !!! hihi!!
    14
    Lundi 8 Février 2010 à 23:32
    Pascale la tricotine
    Coucou ! pas trop envolée depuis ce week end ? ta toiture tient le choc pour y monter et voir mes signaux de fumée !!
    il y a des A A A A dans l'air !! j'aime aussi lire la poésie à voix haute, ça me chavire encore plus !! 
    15
    Mardi 9 Février 2010 à 09:54
    Jeanne Fadosi
    la manière dont tu le définis me semble bien être la voie plus modeste et tout aussi sensible que j'évoque dans mon com.
    J'ai relu le poème d'Hugo plus posément. Ce qui me chiffonne surtout ce sont ses derniers vers et ce qu'il reste de romantisme (et non de romanesque) dans cette poésie de Victor Hugo.
    Et bien sûr que l'amour au sens d'affection, de partage, d'empathie, ce sont des sentiments à préserver de l'indifférence et de l'individualisme.
    belle semaine
    16
    Mardi 9 Février 2010 à 23:43
    Pascale la tricotine
    tu as raison pour le derniers vers Jeanne, ils ramènent à l'Amour (celui qu'on na pas toujours la chance d'attraper !) , je les ai relus suite à ton commentaire ! bonne soirée !! merci
    17
    Vendredi 12 Février 2010 à 23:16
    Pascale la tricotine

    j'avais pas pensé à compter mes "A"  Néon ne fait pas son boulot !!! hihi!!
    parfois les femmes versent leurs larmes dans les vases des poètes elles sont légion que je croise sur les blogs ça me chavire ! je préfère que la joie et l'amour soient sur le mien ça fait de mal à personne et Victor est un grand il y a de quoi partager...  merci Bruno !!

    18
    Vendredi 12 Février 2010 à 23:24
    Pascale la tricotine
    merci Hélène pour ton joli commentaire, c'est vrai qu'il n'est pas facile à capturer le bougre, mais je l'entends au sens large l'amitié est tout aussi important !! bizzoux ....réponse tardive, les binocles étaient.... je ne sais où???? mais sûrement pas là où j'en avais besoin !
    19
    Vendredi 12 Février 2010 à 23:25
    Pascale la tricotine
    bon week end Amtealty !!!  bizzoux au chou!!
    20
    pascale la perlée
    Lundi 3 Septembre 2012 à 00:03
    pascale la perlée
    C'est jôôôliment dit! Tu es très inspirée par l'AAAAAAAAAAAAmour!
    Ca m'aurait étonné que tu ne finisses pas par une rose, (anglaise), de préférence! Ca promet pour la saint valentin!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :