•  Jeudi Poésie

     proposé par M'Annette

    communauté CROQUEURS DE MOTS

     

      dinette.jpg

     

    Il pleut sur l'herbe verte

    rentrons sécher les chaussettes

    Il pleut sur les carreaux

    laissons dehors nos vélos

     

     Aujourd'hui c'est jour de pluie

    bonne raison ! chassons l'ennui !

     

    De la malle au grenier

    des trésors allons chercher

     

    Valisette écossaise

    complet nécessaire d'hôtesse

    qui sera le bienheureux

    cobaye des plats savoureux ?

    Dinette !

     

    moi , je préfère...

    cette ancienne boite en bois

    venue tout droit du Jura

    construisons de vrais chalets

    depuis le sol jusqu'au faîte

     

    La pluie martelle plus fort

    ne ménageons pas nos efforts

     explorons de plus belle

    tous les recoins aux jumelles

     

    Il sera bien assez tôt

    Quand la pluie aura cessé

    de ranger jeux et jouets

    jusquà la prochaine ondée

     

    c'était ça la Normandie

     il pleuvait sur l'herbe verte

    un jour ou deux parfois trois

    Nous savions chasser l'ennui

    Maman nous faisait des gaufres

    dévorées au coin du feu...

     

    @Tricôtinôsouvenirs

     

     


    31 commentaires
  •  Jeudi Poésie

     proposé par Hauteclaire

    communauté CROQUEURS DE MOTS

     

    P1020739

     

    Langue de terre

    sauvage et solitaire

    que la mer envahit

    chaque jour, chaque nuit

    tu fleuris en polders

    en digues, en écluses.

     

    Au bord de l'Océan

    embouchures ensablées

    tes ports ont trépassé

     

    La sape se poursuit

    malgré tous tes efforts

    sur tes lopins de vignes

     à mondiale renommée

    la silice s'immisce

    déposant un a un

    les grains du sablier...

     

    combien de temps encore

     tes côtes enflammées

    pourront-elles résister ?

     

    Médoc

    Langue de vigne

    dégustée par le verre

    Terre de légende .... hier

     

    Maints défis relevés

    à te désenclaver

    chimère!

     

    Médoc

    Langue de terre

    absorbée par la mer

    Légende de terre...demain

     

    @Tricôtinôfutur

     

    Le Médoc perd chaque jour des centimètres de côtes face à la mer,

    acculée par la Gironde et son estuaire sur son front oriental

    c'est une terre de combats menés contre les eaux depuis des siècles

    la guerre n'est pas terminée.... gagnera t-elle tous les combats ?

    souhaitons qu'elle ne devienne la prochaine "Atlantide" de la liste!

     

    toutes les explications en vidéo : histoire du Médoc

     

     


    20 commentaires
  •  Jeudi Poésie

     proposé par Hauteclaire

    communauté CROQUEURS DE MOTS

     

     

    0094.gif

     

    La mer a ses légendes

    ses histoires de loups

     faute de grand mères

    à croquer jusqu'au cou

    des voiles on étrangle

     

    La mer a ses légendes

    ses histoires de voiles

    faute de funambule

      accroché aux étoiles

    un Maroquin passe

     

    La mer a ses légendes

    ses histoires de ports

    faute des  Sirènes

    aux chants aventureux

    Périls en là.... demeurent

     

    @Tricôtinôcéanique


    35 commentaires
  • Jeudi Poésie

     communauté CROQUEURS DE MOTS

    proposé par Catiechris

     

    0230-copie-1.gif

     

    Puisse un jour l'homme nouveau né

    Laisser verte et fleurie sa terre nourricière

    Accepter en échange un berceau de jouvence

    Nouer ces liens que seul le sein d'une mère

    Evoque encore à l'ultime soupir

    Tel un fils , porter haut la bannière

    Epargner la planète des salves meutrières...

     

    @Tricôtinônaturel


    38 commentaires
  • Jeudi Poésie

     communauté CROQUEURS DE MOTS

    proposé par Catiechris

     

    infini.jpg

     

     

    l'infini ment à dépasser les bornes

    intersections d'intervalle rétréci

    dérivées ordonnées  jusqu'au néant

    sans pouvoir prendre la tangente.

    Que viennent un jour des asymptôtes obliques,

    équations sans limite retour à l'origine

    Ô+ rhésus une courbe s'élève

    Ô- qu'elle ne s'achève

    quelle que soit la constante

    si la fonction est dérivable

    conservons le second degré

    jusqu'à tracer la courbe

    de notre destinée

    en poussières d'étoiles...

     

    mathematiques.jpg

    @Tricôtinômathématics

     

    (inspiré d'un exercice mathématique très éloigné de la planète poétique)

     

    glossaire mathématique :(je vous passe les définitions)

    + ou - l'infini 

    bornes

    intersection

    intervalle

    dérivée

    ordonnée

    néant = zéro 

    tangente

    asymptôtes ( vertcale, horizontale, oblique)

    équation

    limite

    origine

    O+ (se prononce Ô)

    courbe

    O-

    constante

    second degré (équation du second degré)

    fonction dérivable

     



    41 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique